Enquête sur les violences obstétricales auprès des maternités – appel aux dons

La mise en place de notre enquête sur les violences obstétricales

Nous avons le projet d’enquêter dans les maternités. Prenez connaissance du projet et faites un don à pour nous aider !

Faire un don

Il est urgent de libérer la parole des femmes !

Il est urgent de leur permettre d’user de l’expertise qu’elles ont de leur corps et des compétences qui y sont attraits !

Il est urgent de leur laisser le choix des conditions humaines, médicales et environnementales dans lesquelles elles choisissent de donner la vie !

Notre approche ? Travailler au sein des maternités, avec les soignants

  • Détecter : violences directes, insultes, infantilisation, actes contre la volonté de la parturiente, usage de la force, de la manipulation, coercition, absence de prise en charge de la douleur
  • Indiquer : violences institutionnelles, pratiques obsolètes, manque/absence d’information, absence de recherche de consentement libre et éclairé, manque de moyens matériel et/ou humain
  • Produire des données chiffrées à l’échelle nationale
  • Produire des recommandations

Il est conçu comme une grille de questions à réponses multiples, autour de 3 domaines :

  • Les droits de la patiente
  • Les pratiques
  • La qualité relationnelle

Cela en suivant le déroulement physiologique de l’accouchement.

Le 25 novembre 2017, l’IRASF a présenté en détail ce questionnaire, vous pouvez le découvrir en détail ici : Le Questionnaire aux maternités

Pour financer ce projet, nous avons besoin de vous !

Ce projet se veut de grande envergure et demande un financement conséquent, mais nous sommes persuadé.e.s que c’est en travaillant avec les maternités que les choses bougeront.
Après avoir estimé un financement sur la base d’un questionnaire papier, nous allons finalement opter pour un formulaire en ligne. Ce qui réduit considérablement le coût de l’opération.
Néanmoins, nous avons des déplacements à faire, nous devons prévoir l’impression de feuillets explicatifs et peut-être l’achat de tablettes pour les femmes désirants remplir le questionnaire sur place.
Pour nous aider, vous pouvez faire un don à l’association. Chaque montant est important !

Les besoins ne sont pas définitifs, en effet, le format des questionnaires (papier, numérique…) est encore discuté en fonction de l’organisation et des coûts que chaque méthode peut engendrer…