Association de lutte contre l’hyperémèse gravidique

hyperémèse gravidique

Association de lutte contre l’hyperémèse gravidique

Association de lutte contre l’hyperémèse gravidique 2238 1580 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

L’association de lutte contre l’hyperémèse gravidique milite contre les vomissements intenses de la grossesse récemment mise en lumière par la princesse Kate middleton qui malheureusement en a souffert !

Cette pathologie qui peut durer toute la grossesse est totalement ignorée et minimisée. Elle induit beaucoup de mépris de la part des personnels soignants et de l’entourage des patientes ! Manque de soins, ignorance des symptômes, difficultés de reconnaissance, traitement inexistant…
l’HG souhaite faire connaître la maladie afin que les conditions des femmes enceintes atteintes changent et qu’elles obtiennent enfin les soins et l’aide qu’elles méritent.

l’HG a pour but de les aider et de les soutenir pendant cette période si délicate puisqu’il s’agit quand même de la 2nde cause d’hospitalisation pour les femmes enceintes.

Déshydratation sévère, dénutrition, hallucination, dépression, perturbation hépatique, pouvant aller jusqu’au coma.

Les conditions de prise en charge de ces femmes en France sont révoltantes !

Mise à l’isolement, hospitalisation inutile en psychiatrie , manque de considération, mépris des médecins et personnels soignants, de l’entourage, des employeurs, de l’administration. Méprisées, ignorées, critiquées, ces femmes se retrouvent en errance totale, qui les poussent à l’IVG non désiré pour mettre fin au calvaire.
Pathologie inconnue et minimisée : Aucun traitement réel n’existe en France puisqu’il n’y pas de recherches contrairement aux États Unis.

Il est temps de faire cesser ce scandale.

La parole commence à s’ouvrir sur la page de l’association alors n’hésitez pas à aller lire les témoignages !

10 commentaires
  • Bonjour, j’ai souffert dhypereme lors de mes 2 grossesses. La seconde grossesse a été légèrement moins pénible mais le traumatisme reste ancrée. Grosse perte de poids, impossibilité de rester debout même assise la seule posture qui m’était tolérable était allongée. Donc perte de muscle, vomissements perpétuelle, changement de mon odeur personnel qui me faisait également vomir. Se laver les dents même sans dentifrice e te ait une épreuve. La seule que je supportais était l’eau glacée… Je rêve d’avoir un troisième enfant mais C un choix rendu difficile par cette maladie.
    Basma

  • Bonjour vous avez eu beaucoup de courage
    Merci de votre témoignage
    n’hésitez pas à vous rendre sur notre site internet ou sur la Page Facebook de l’association, nous avons également un groupe de discussion.
    Aujourd’hui nous mettons en place des supports et une aide aux femmes qui souhaitent envisager une grossesse.
    Audrey. T
    Présidente de l’association HG.

  • Bonjour,

    Je suis en plein dedans… On m avait dit chaque grossesse est différente mais c’est pas valable pour moi. C’est mon 2eme je suis à 8 SA et je suis à bout. Allongée car c’est la seule position que je supporte. Je dors mal malgré le Donormyl lorsque je dors je me réveille plusieurs fois dans la nuit… Je mange quasiment rien les médicaments me permettent de conserver un peu d’aliments dans la journée et un peu d’eau mais ne m’empechent pas de vomir . Je suis passée de 10 vomissements à 4 par jour. Les odeurs je ne les supporte pas même celle de mon propre corps. Faire une douche est une mission pareil pour me brosser les dents. J’en viens à plus supporter le moindre bruit… Je suis épuisée. Mais.je tiendrai car je veux cet enfant. Et ensuite j’en ferai plus c’est fini. J’ai été hospitalisée une fois on m’a rehydraté et donne des vitamines. Pour la 1ere j’ai perdu 12 kilos en 3 semaines et je n’osais pas aller aux urgences. Pour cette grossesse je l’avoue vaincu j’y vais. Bref en gros je ne souhaite ça à personne j’ai mis 5 ans pour me remettre de ma 1ere grossesse alors là il me faudra tout le reste de ma vie. J’espère qu’un jour on trouvera.un traitement car c’est triste d’être dans cet état pour donner la vie. Et d’être si incomprise par ses proches et le corps médical.

    • Bonjour Laetitia,

      je suis dans le même état que toi et j’aimerai savoir si cela s’améliore pour toi, je vomi tout mon corps et je suis à 10SA, cela fait 4semaines que je ne mange quasiment rien et que j’ai soif toute la journée, des fois le soir quand je craque pour un verre d’eau je cours au toilette pour le vomir, je ne sais plus quoi faire, je garde espoir, est ce que les choses se sont améliorés pour toi?
      merci

  • Bonjour
    Svp aidez moi je suis au bout du bout, j’ai perdu 7 kilos en 3 semaines je n’arrive à rien je souffre tellement. Je ne peut ni boire ni manger à part un peu d’eau très glacée que je fini par vomir dans les 5 minutes. J’ai peur d’aller au urgence et de ne pas être prise au sérieux. Je souffre j’en peut plus je me sent vide.

  • Bonjour,
    Je lis tous vos temoignages et je trouve enfin un brin de reconfort à l’idée de ne pas être la seule à vivre mon debut de grossesse comme un calvaire. Ras le bol des  » sois patiente ca passera…ou des c’est pour la bonne cause » et autres commentaires en tous genres. Le simple fait d’ecrire ces lignes me demande une energie folle. Allongée sur mon canapé avc pour seuls repas 1 choco et 3 minis cookies…qui sont bien sur ressortis, ma seule force est de bouger les doigts…et encore!!! Apres 3 semaines d’endurance et 5 kilos en moins…mon moral ne tient plus le choc. Moi aussi mes propres odeurs m’inssupportent tout comme me laver, me brosser les dents, aller aux toilettes, l’odeur de lessive…. la seule chose qui lorsque je l’avale est comme un miracle et le saint graal, c’est du jus raisin glacé avc de l’eau…qui fini par ressortir de toutes façons. Mon medecin m’a prescrit Anausin, que je prends uniquement si je dois sortir, car jai une trouille bleue de ces medocs pour la santé de mon BB. Mais aujourd’hui j’avoue que tout est devenu anxiogène, meme mon appartement me rebute…le tout avc la désagréable sensation d’être incomprise. J’ai peur de ressentir la faim, de vomir la bile de mon estomac vide qui en plus passe parfois par le nez…bref le cauchemar quoi

  • Bonjour,,
    J’ai souffert de ce syndrome pendant ma 1ere grossesse,ou on m’a pris pour une tarée,heureusement que je suis pédiatre,j’ai lu sur ça et sur le traitement miracle (zophren)associé a des corticoïdes pour diminuer les symptômes.
    Aujourd’hui j’ai un bébé qui va très bien,bébé zophren!!
    Faut informer surtout le personnel médical,poyr qu’ils diagnostiquent et prennent en charge les femmes malades,elles même déjà sous pression hormonale

  • Bonjour, enfin je met un nom sur la maladie qui m a gâché mes deux grossesses. J ai souffert le martyr un enfer je peux le dire. Ma première et deuxième grossesses ont été identiques. De la première semaine de grossesse à la 8 eme, je vomissais du matin au soir, incapable de faire quoi que ce soit. La seule position que je supportais était la position couchée avec évidemment un récipient pour vomir. J ai perdu jusqu’à 8 kilos lors de mes grossesses. Le pire ce sont les autres . On n a tout simplement l impression que les gens pensent qu on fait exprès. Non non c est juste un calvaire. Les allés et retours aux urgences pour qu on te dise qu il n y’a rien a faire . Tout ça est derrière moi mais j aurais voulu savoir au moins à ce moment ce que j avais. J ai renoncé au fait d avoir un 3 eme enfant à cause de cette maladie. Totalement incomprise j étais.