Que faut-il savoir sur l’hyperémèse gravidique ?

Hyperémèse gravidique : symptômes, cause, traitement et témoignages

Les nausées et les vomissements sont monnaie courante chez les femmes enceintes. Ils se manifestent généralement durant le premier trimestre de la gestation et constituent l’un des signes notables de cet état. Cependant, lorsque ces manifestations sont trop fréquentes, s’aggravent ou perdurent, la femme enceinte peut souffrir d’une hyperémèse gravidique. Il s’agit d’une maladie hormonale qui peut se manifester dans certaines situations et rendre la grossesse très difficile. Celle-ci peut se traiter par des médicaments ou nécessiter une hospitalisation dans certains cas. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’hyperémèse gravidique.

Qu’est-ce l’hyperémèse gravidique ?

L’hyperémèse gravidique, encore connue sous le nom d’hyperemesis gravidarum, est un trouble qui se manifeste chez les femmes enceintes. Il se manifeste à travers des nausées et des vomissements importants et répétitifs qui s’étendent sur toute la période de gestation. Il est considéré comme un trouble, car ses manifestations ne sont pas communes à toutes les femmes enceintes.

Les nausées et les vomissements sont en effet des maux qui se manifestent souvent durant la grossesse. Cependant, lorsque ces maux deviennent plus sérieux et présentent des caractéristiques inhabituelles, on parle d’hyperémèse gravidique. Avec cette maladie, le pic d’intensité et de fréquence des vomissements est atteint à la 9e semaine de la grossesse.

Quels sont les symptômes de l’hyperémèse gravidique ?

Le principal symptôme de l’hyperémèse gravidique reste les vomissements répétés chez la femme enceinte. Celui-ci peut s’accompagner d’autres signes qui permettront de mieux reconnaître la maladie. Vous avez par exemple :

  • Une perte de poids remarquable, soit plus de 5 % après le début des vomissements ;
  • Une fatigue extrême ;
  • Des douleurs au ventre comme lors d’une expression abdominale ;
  • Des migraines ou des malaises ;
  • De la fièvre ;
  • Des pertes de connaissance.

Il est important de notifier que ces symptômes peuvent annoncer d’autres pathologies. Il faudra attendre le diagnostic posé par un médecin pour en avoir la certitude.

Quelles sont les causes de l’hyperémèse gravidique ?

Les phénomènes à l’origine de l’hyperémèse gravidique ne sont pas encore clairs. Les professionnels de santé n’arrivent pas encore à déterminer précisément les causes de la maladie. Certains spécialistes ont émis l’hypothèse d’une cause hormonale à l’origine de ces vomissements à partir des études réalisées. Il peut s’agir d’un taux particulièrement élevé d’hormones bêta-HCG ou d’une anomalie des récepteurs à l’HCG.

D’autres études ont mis l’accent sur une prédisposition génétique qui se transmet entre les femmes. Il semblerait aussi qu’avoir des antécédents d’hyperémèse soit un facteur de risque non négligeable.

Selon d’autres études, l’Helicobacter pylori, qui entraîne la détérioration de la muqueuse gastrique et l’ulcère d’estomac pourrait également être impliqué dans l’hyperémèse gravidique.

Quels sont les traitements de l’hyperémèse gravidique ?

Le traitement de l’hyperémèse gravidique repose principalement sur le respect des règles diététiques similaires à celles recommandées pour des nausées classiques de grossesse :

  • Ne pas beaucoup manger et privilégier les aliments liquides ;
  • Manger des biscottes au lit et se lever après 15 minutes environ ;
  • Si rien ne se produit, boire des boissons sucrées afin que le corps puisse stocker un peu d’aliments ;
  • Se reposer, car la fatigue accentue les vomissements et les nausées ;
  • Prendre des médicaments antiémétiques pour lutter contre les vomissements. Ceux-ci sont préconisés par un professionnel de santé lorsque les règles diététiques ne marchent pas. Les neuroleptiques sont prescrits pour les femmes enceintes qui se retrouvent hospitalisées à cause de l’hyperémèse gravidique. Ils parviennent à arrêter les vomissements par un mécanisme central. Ce sont les derniers recours, car ces produits peuvent influer sur le bien-être du fœtus.

Quels témoignages pour le traitement de l’hyperémèse gravidique ?

L’hyperémèse gravidique touche bon nombre de femmes enceintes. Si les réelles causes ne sont pas encore déterminées, les symptômes sont remarquables et la maladie peut être diagnostiquée. Bon nombre de femmes ont une fausse couche à cause de ces nausées et vomissements importants et du manque de traitement adapté.

Il existe aujourd’hui des comportements à adopter et des médicaments à prendre pour restreindre les vomissements et permettre la naissance de l’enfant. De plus en plus de mères partagent leur expérience sur la toile.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *