Témoignages

Violences gynécologiques à Casablanca

Violences gynécologiques à Casablanca 1200 630 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

Les violences obstétricales et gynécologiques sont un phénomène international. Partout dans le monde, les femmes et les personnes témoignent. Voici deux témoignages qui se sont déroulés à Casablanca, au Maroc. #1 TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesGynéco Date des faits : inconnue – Profession : Psychologue clinicienne Je consulte une gynécologue car les rapports ont toujours été douloureux…

lire plus

La sage-femme m’ordonne de me taire. Elle insiste encore et encore pour que je prenne la péridurale.

La sage-femme m’ordonne de me taire. Elle insiste encore et encore pour que je prenne la péridurale. 1920 1280 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesObstétricales  Date des faits : 18 mai 2016 – Hôpital privé d’Antony – Profession : Educatrice montessori Les contractions étaient tout à fait soutenables, tant que je restais debout. On m’oblige à m’allonger. Je commence à donner de la voix. La sage femme m’ordonne de me taire. Elle insiste encore et encore pour que…

lire plus

Au bout de 40 minutes, la sage femme menace…

Au bout de 40 minutes, la sage femme menace… 1200 630 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesObstétricales  Date des faits : 31 mai 2015 – CHU Saint esprit, Agen – Profession : Mère au foyer   Mon accouchement a été déclenché par décollement des membranes, par la sage femme qui me faisait un toucher vaginal pour voir où en était le col. Elle ne m’a pas avertit, je l’ai…

lire plus

« Arrêtez de crier, vous allez faire peur à votre bébé »

« Arrêtez de crier, vous allez faire peur à votre bébé » 1920 1280 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesObstétricales  Date des faits : 22 septembre 2018 – Clinique Saint-Jean de Languedoc, Toulouse – Profession : Auxiliaire de puériculture   La veille de mon accouchement, la poche des eaux s’est rompue avec du sang vers 21h30-22h. La présence du sang ainsi que le fait que j’avais un taux de plaquettes bas, nous a…

lire plus

L’anesthésiste a mis direct le papa dehors, de façon brusque, et je suis restée seule… entourée de fous.

L’anesthésiste a mis direct le papa dehors, de façon brusque, et je suis restée seule… entourée de fous. 1920 1280 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesObstétricales  Date des faits : 08 octobre 2018 – CHU Castres Mazamet – Profession : Auto entrepreneure Bonjour, un témoignage tout frais donc encore très douloureux pour moi… J’ai accouché il y a 11 mois avec, à la base, un projet d’accouchement en maison de naissance. En France, elles sont obligatoirement reliées à…

lire plus

Ça va aller, vous êtes jeune, vous en aurez d’autres…

Ça va aller, vous êtes jeune, vous en aurez d’autres… 1920 1281 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #ViolencesObstétricales Date des faits : 08 août 2015 – Hôpital Robert Ballanger – Profession : Infirmière Aujourd’hui j’ai fait le deuil de cette fausse-couche, de  cette « erreur », de cet « embryon non viable », bref de ce petit bout de vie qui fera à jamais parti de ma vie. Mais je n’ai toujours pas digéré…

lire plus

C’est pas normal d’être vierge à 25 ans, il faudrait aller consulter un psy

C’est pas normal d’être vierge à 25 ans, il faudrait aller consulter un psy 1200 630 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #violencesgyneco Date des faits : inconnue – Lyon – Profession : Vendeuse J’étais venue faire un renouvellement de pilule chez une gynécologue que je ne connaissais pas.  Après ma première visite chez une autre gynécologue, qui m’avait prescrit la pilule et qui n’avait pas pu m’examiner car j’étais terrorisée par l’examen gynécologique (qu’elle…

lire plus

Il me dit qu’il y a peut-être un peu d’endométriose, que de toute façon, c’est un truc à la mode…

Il me dit qu’il y a peut-être un peu d’endométriose, que de toute façon, c’est un truc à la mode… 1200 630 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #violencesgyneco Date des faits : Juillet 2019 – Clinique Sainte Thérèse Sète – Profession : Apprentie coiffure   Ce jour là je me rends a mon Rdv chez le gynéco car depuis le début de mes règles (8 ans maintenant) j’ai des très fortes douleurs qui me poussent au malaise (même au travail..),…

lire plus

Je suis inquiète pour toutes les adolescentes qui, comme moi, vivront leur premier examen de cette manière

Je suis inquiète pour toutes les adolescentes qui, comme moi, vivront leur premier examen de cette manière 1900 300 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

TÉMOIGNAGE ANONYME #violencesgyneco  Date des faits : Janvier 2011 – Hôpital St Elisabeth à Namur en Belgique – Profession : étudiante J’avais 15 ans lors de mon premier examen chez une gynécologue, je n’ai eu droit à aucune explication, ni au moment de me déshabiller, ni quand je l’ai vue dérouler un préservatif sur sa…

lire plus

“Bah ouais, votre grossesse s’est arrêtée il y a quinze jours, Madame!”, c’est l’uppercut violent qui te plonge dans un état second…

“Bah ouais, votre grossesse s’est arrêtée il y a quinze jours, Madame!”, c’est l’uppercut violent qui te plonge dans un état second… 1920 550 IRASF - Institut de Recherche et d’Actions pour la Santé des Femmes

“Bah ouais, votre grossesse s’est arrêtée il y a quinze jours, Madame!”, c’est l’uppercut violent qui te plonge dans un état second, les oreilles qui bourdonnent, le corps qui bouillonne ; le moment où comme le dit Orelsan, ton visage “se décompose et rien n’est plus jamais pareil” . “Bah ouais , votre grossesse s’est…

lire plus